Russie organique

Roman orné d’un certain panache, à la bourgeoisie affamée d’égards et qui ne pardonne pas la simplicité, hypothèse que le récit s’y retrouve fâcheusement. Ou non d’ailleurs. D’un empire phallique, on ne saurait induire la dangereuse primauté d’un organe sans lequel le monde -supposément- s’écroule. Les contours d’une Russie contemporaine dans toutes ses obsessions et... Lire la Suite →

À la dérive…

Polar d’ambiance comme on fait peu aujourd’hui, au rythme étudié, lancinant. Dans un climat, au sens propre comme au figuré, très étudié, Valerio Varesi saisit un passé encore brûlant d’une Italie confuse, empêtrée. Le fleuve des brumes faire alors ressurgir les rancoeurs et humiliations d’une guerre civile, vieille de cinquante ans. Roman à l’écho historique,... Lire la Suite →

God bless America

Le motif du roman noir pour inculper l’immondice humaine et l’hypocrisie puritaine. Jake Hinkson opère de nouveau une étonnante descente dans les méandres de la religion qui compose la duplicité et la trahison, dans un rythme soulevé, impatient. Par une variation des points de vue, le·a lecteur·rice incarne les égoïsmes façonnés par de trop longues... Lire la Suite →

Torpille satirique

Le langage au service du mensonge et de la manipulation. L’exposition de notre paranoïa et nos angoisses contemporaines les plus clandestines, au moyen de dialogues absurdes mais révélateurs d’une évidente perdition dans une réalité détraquée. L’ultra sécurité qui colle à une époque. Rui Zink rédige deux courts récits qui interrogent les fêlures de nos sociétés,... Lire la Suite →

Voyage spatio-poétique

Le quotidien et ses escapades. La folie toujours fidèle au règne poétique, défense instinctive ou compresse appliquée sur ses morsures quotidiennes, Guillaume Siaudeau nous emporte une fois de plus dans une histoire à hauteur d’homme et offre une nouvelle appréhension du monde. Sous une plume où la grisaille mâtine avec l’évasion spatiale, Lundi mon amour... Lire la Suite →

La glaise jusque dans les veines

Roman âpre aux rares lueurs humaines, soupçon de mystère dans une tension presque palpable, fétide. Peter Farris raconte cette avarice qui peu à peu exsude : elle fait émerger les parties humaines les plus sombres, la déviance et les manipulations scélérates dans une fournaise sudiste, moite. L’auteur, appliqué, trahit un décor lourd qui n’échappe pas... Lire la Suite →

Brian saves the punk

Roman déroutant, truculent, La crête des damnés vous trompera par sa superficialité feinte et vous plongera au cœur des obsessions et affres adolescentes, dans un Midwest presque mythologique. Joe Meno déconcerte le·a lecteur·rice par une langue brute et soumise au culte de la musique punk qui, de manière très habile et surprenante, contribue à l’expérience... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer